Il contributo dell'alimentazione e del gusto nella cura dell'Alzheimer

Di solito gli chef italiani hanno grande pratica, maestria ed inventiva, quale che sia la regione di provenienza e hanno cominciato a cucinare presso altri ristoranti per poi aprire il loro e continuare la tradizione "cuciniera" del nostro paese. Ben pochi però hanno una formazione scientifica di base che possono coniugare con l'arte dei fornelli, nel pieno della sintesi tra tradizione e innovazione della cucina. Ebbene Giovanni Sorrentino, biologo di formazione e chef per passione, dopo tanti anni di lavoro ai fornelli tra Italia e Francia, ha da poco intrapreso una ricerca in collaborazione con il Centre Mémoire de Ressource et de Recherche di Nizza, sull'evoluzione del gusto nei malati di Alzheimer.
Il tutto parte dal quinto gusto, l'UMAMI... Ma non voglio togliere il piacere di leggere la sua biografia e scorrere il sito Blutomate. Buona lettura!

Photo dal sito: maquerau marinée aux agrumes et mozzarella di bufala campana
Né à Naples, Giovanni Sorrentino, Chef italien basé à Nice a préféré cette expérience à celle de vie dans un laboratoire de recherche biologique. Après avoir obtenu son diplôme en Science Biologiques de l’ Université SUN de Naples, il a terminé sa formation scientifique dans un laboratoire américain avant d’être rattrapé par sa passion d’ enfance, la cuisine.  Ayant grandit dans une famille de la vieille ville napolitaine qui gérait son restaurant des années 40 aux années 60, il a pu apprendre les secret de la cuisine traditionnelle du Sud. Il sera éternellement marqué par le feu de la passion pour la cuisine. L’un des tournants de sa vie le ramène à son amour d’enfance: le métier de cuisinier. Les voyages à l’ étranger lui ont permis de rencontrer des professionnels, souvent des visionnaire, qui ont enrichi ses connaissances culinaire et aider à développer son talent. La dernière étape de ses voyages fut Nice où il commença à mettre ses capacités et sa passion au service des autres. Aujourd’hui, en continuant à s’ engager dans son travail, il a concentré son intérêt sur l’ étude et la découverte du goût et de ses effets sur le bien être mental et corporel. Giovanni, qui a gardé son amour pour la recherche, a lancé un étude en collaboration avec le Centre pour la Recherche sur la Mémoire de Nice pour évaluer la progression du gout dans le temps auprès des personnes atteintes de la maladie d’ Alzheimer. Il propose aussi des ateliers de cuisine pour le tout un chacun qui souhaite apprendre la cuisine véritable, simple et délicate.

Di seguito il link al sito di Giovanni Sorrentino: Blutomate 


Nessun commento